#8 Le mardi c’est bibli

Bonsoir Bonsoir!
Mais ça devient un rituel ma ptite dame?!
Je prends plaisir à écrire chaque mardi soir ce petit article bibli. Depuis bientôt 2 mois que le blog est ouvert, je lis bien plus et surtout j’aime mes temps rien qu’à moi devant mon PC pour coucher quelques mots sur le clavier.
J’ai bien conscience que je ne le publie pas forcément à une heure décente, mais je crois qu’en fait, mon plaid, mon chocolat chaud, la lune brillante et les étoiles luisantes m’inspirent. Va savoir teh.
Ce soir, notre rdv lecture résonne un peu plus fort en moi que d’habitude. Peut être parce qu’il me parle personnellement? Peut être parce que certains des mots écrits dans ce livre auraient pu être les miens? Peut être parce qu’ils le seront un jour? Peut être parce que j’aimerais qu’ils les soient?
Toujours est-il que chacun des mots de ce livre résonne fort. A chaque fois. Il n’est pas 100% étranger à ma reprise du sport en prouvant à chacun que OUI c’est possible, ni au choix du prénom de petit chat 🙂

 

Il s’agit du livre qui relate l’histoire de Grégory Mahé, jeune rugbyman professionnel, qui en mai 2011, quelques mois après moi, est victime d’un AVC.
Quand on fait un AVC, on nous annonce la fin d’une page, d’une vie même parfois. Pour lui, il n’en sera rien. Il se battra comme un fou pour récupérer, et surtout, pour revenir sur un terrain de rugby en tant que joueur.
C’est tout simplement exceptionnel!
Cette histoire me parle car comme lui, au moment de l’AVC, je faisais du sport à bon niveau (bon ok du judo, ok à moins bon niveau mais quand même), comme lui j’étais jeune et comme lui j’ai refusé que cet accident soit la fin d’une page. Comme lui j’ai refusé que l’AVC soit la fin.
Dans ce livre, il raconte son combat acharné, il est un message d’espoir pour beaucoup et surtout jamais, jamais, il ne tombe dans la pitié ou le misérabilisme qui seraient bien trop faciles.
Je ne me suis pas arrêtée au livre de ce jeune homme. Non pas que je sois devenue « fan », mais disons que son combat ne s’est pas arrêté là et que c’est cela que je trouve admirable. Il est aujourd’hui fortement engagé auprès d’une cause qui m’est chère également: l’AVC de l’enfant.
Il est la joie de vivre et la preuve que les épreuves sont là pour nous montrer à quel point la vie est belle.

 

No Comments

Leave a Comment