Invisible donc inexistant?

Souvent, quand quelqu’un que je ne connais pas ou peu apprend que j’ai fait un AVC il y a bientôt 6 ans, sa première réaction est: « eh bien….mais ça va, tu t’en sors bien »
– Ah bon? Comment le sais tu?
– bah, tu n’as aucune séquelle.
Et là, la plupart du temps, je ne réponds rien. Je change de sujet. Non je n’ai pas le visage déformé, je ne marche pas avec une béquille ou je ne sais quoi encore de « visible ».
En ce sens, non je n’ai aucune séquelle.
Mais en ce sens seulement.
Car il n’y a pas que le  » visible »:
– J’ai perdu le sens du toucher sur tout mon côté gauche (sauf mon bras) ce qui fait entre autres que je ne sens pas lorsque je pose mon pied au sol.
– Mon nerf optique a été touché par une hémorragie et mon œil droit reste donc très sensible à la lumière, (surtout blanche) et mon œil a tendance à se refermer au moindre changement d’état (fatigue, migraine, contrariété, joie)
– J’ai le « nerf fantôme » dans toute la jambe gauche ce qui fait que j’ai très souvent d’énormes décharges électriques lorsque je marche ou des fourmillements qui durent des heures et me réveillent même la nuit
– Je souffre d’énormes, d’intenses et difficiles à combattre migraines qui sont très gênantes au quotidien car elles me paralysent sur toutes leur durée.
– Je suis sous anti épileptiques à vie ce qui joue sur mon appétit.
– Je ne « fonctionne » qu’avec 3 artères puisque une est condamnée par le caillot toujours présent.
Alors, souvent je réponds « oui c’est vrai, je m’en sors très bien même ». Et je le pense sincèrement, du plus profond de mon coeur.
Mais intérieurement je me dis qu’il y a une  » petite » nuance entre ce qui se voit et la réalité.
Je ne souhaite pas me plaindre, bien au contraire, je fais avec et j’ai une chance immense d’être toujours là pour vous raconter cela. Juste pour vous dire que cela me prouve à chaque fois un peu plus qu’il est essentiel de ne pas juger sur l’apparence. On ne connait pas le secret de nos voisins.

5 Comments

  • Marysa Da Silva 8 février 2017 at 21 h 11 min

    Tu es une battante ! Ta force est ton plus gros atout ! Je te comprends … Rien ne se voit, mais tout se ressent ! Je suis fière de toi, de ce que tu es ! Tu mérites d'être heureuse ! Gros bisous ma sista

    Reply
  • Migakalou 21 février 2017 at 22 h 37 min

    je t'aime toi!

    Reply
  • Louise 8 mars 2017 at 20 h 51 min

    Bravo à toi pour ta force et ton courage ! Je sais ce que c’est d’avoir une pathologie non visible avec les douleurs et tout ce qui va avec alors bravo à toi vraiment! Je suis ton blog avec grand plaisir et vous souhaite plein de bonheur à tous les trois. Bisous

    Reply
    • migakalou 8 mars 2017 at 22 h 07 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire qui me va droit au coeur! Je ne sais pas ce qui t’arrive, mais courage! Le courage, bien souvent, ne se voit pas lui non plus d’ailleurs 🙂

      Reply
  • Bâtir sa vie après un AVC 19 octobre 2017 at 7 h 33 min

    […] de la construction de notre maison et de son évolution. Il y a quelques mois, je te parlais de mon AVC (parfois j’ai envie de supprimer ces articles, parfois d’en parler […]

    Reply

Leave a Comment