L’humeur en musique

En ce moment, comme bien souvent, la musique est partout dans ma vie: dans la voiture surtout, dans la salle de bain, pendant que j’écris, pendant que je prépare la classe….presque tout le temps SAUF que LA en plus, elle imprègne la classe comme un courant d’air et j’aime ça, ils aiment ça, nous aimons ça.

Cette classe a quelque chose de spécial, nous avons créé un lien que je n’avais je crois connu avec aucune classe jusqu’à maintenant. Même les collègues qui interviennent avec mes élèves sentent ce petit quelque chose en plus que nous avons créé tous ensemble. Nous avançons dans un tel climat de confiance mutuelle que j’ai parfois l’impression de voir cette confiance flotter au dessus de nos têtes tel un nuage.

Bref, je me suis vraiment égarée là ^^ .

Tout ça pour dire que ce climat extraordinaire me permet de leur proposer à peu près tout ce qui me passe par la tête, je sais qu’ils seront réceptifs, je sais qu’ils me suivront à 1 000%, qu’ils seront avec moi d’un bout à l’autre!

Et la musique alors? C’est bien le titre de ton article non? J’y viens j’y viens^^

Je leur ai donc proposé d’apprendre plusieurs chants en même temps, de bosser comme des dingues sur ça et de s’enregistrer pour le cadeau de la fête des mères  (dingue non?!) et une fois de plus, ils m’ont suivi! Du coup, la musique est présente tous les jours en classe car bon, on a du boulot quoi…

ET! La musique s’est encore un peu plus intégrée au quotidien de la classe puisque désormais, ce sont eux, les élèves qui régulièrement me proposent leurs coups de cœur musique, une chanson qu’ils aiment, qu’ils ont entendu et qui les a interpellé, qui correspond à leur humeur du moment…Bref, presque quotidiennement nous faisons une découverte musicale et nous apprécions tous beaucoup ce moment!

Ils connaissent les règles: pas de violence et le moins possibles de gros mots (ça peut arriver même chez les GRANDS) et ils la respectent tous très bien.

Les parents se prêtent aussi au jeu en tentant parfois de piéger la jeune maîtresse que je suis en tentant de me faire découvrir des « classiques » hahaha. C’est comme cela que Charles Trenet s’est invité en classe (ils ne m’ont pas eu, je n’étais pas peu fière).

Nous appelons ce petit moment l’humeur en chanson et dans la semaine, Vianney côtoie Aznavour sans vergogne (et bien souvent mon cœur fait boum de voir leurs réactions) .

 Cette semaine, un élève m’a apporté une chanson qui m’a particulièrement marquée. En me tentant la chanson il m’a dit: « Quand je l’ai écoutée maîtresse, j’ai pensé à l’attentat de Londres, j’ai aussi pensé à la course de la solidarité que l’on fait la semaine prochaine parce qu’en ce moment c’est Carême.  » Autant de maturité dans un si petit bonhomme, je ne peux qu’être fière de l’avoir comme élève et ses parents de l’avoir comme fils!

Bravo ptit ourson!

Comment, du coup, ne pas vous la faire partager?

No Comments

Leave a Comment