Le mardi c’est bibli #11

Bonjour Bonjour!

Me voici de retour pour notre traditionnel « Mardi c’est bibli »!

J’ai longtemps hésité sur le choix de ce que j’allais vous présenter ce soir: Un album de littérature de jeunesse pour les petits? J’en ai deux sous le coude qui me chatouillent le bout des doigts. Un album pour les 9/10 ans? Là, j’ai eu 3 coups de cœur ces derniers jours. Un roman pour les 9/10 jours? La liste est immense! Un projet roman policier et une sélection « lire c’est partir » s’étant installés dans la classe. 

Du coup, j’ai opté pour la dernière option. Un roman pour NOUS, les adultes. Bah oui hein, quand on hésite trop pour les enfants, on choisit le contre-pied. (logique)

Du coup je vais vous parler du au combien désormais célèbre roman paru aux éditions Eyrolles, de Raphaëlle Giordano: « Ta vie deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une ».

Je pense que tout le monde ou presque en a déjà entendu parler. Certains l’ont adoré, d’autres l’ont détesté, l’ayant trouvé trop plat.

Moi je l’ai écouté, et je me suis faite embarquée comme dans une douce mélodie, sur un air de musique classique, ou un air de jazz, ou une balade. Un air qui fait du bien dans tous les cas.

J’ai parfois eu l’impression que j’avais écrit ce que j’entendais, que j’étais en train de réécouter mes mémoires que j’avais, il y a quelques semaines dictées à un confident afin qu’il m’aide à changer quelques caps de ma vie.

Sauf que…Contrairement à Camille, le personnage de cette histoire, je ne suis encore qu’au stade 1 de ce changement de cap.

Le speech

Camille est une jeune femme qui a tout pour être heureuse: un mari, un fils merveilleux, un CDI au combien convoité par grand nombre d’entre nous. Tout vous dis-je. Une routine bien huilée, bien rodée et à l’apparence parfaite. Sauf que la réalité est toute autre. Elle s’emmerde pardon s’ennuie et se rend compte que ce quotidien puis rodé l’étouffe. Elle a besoin de changer de cap avant de sombrer. Tout plaquer? Non merci! 

Claude, « routinologue », va la guider vers le chemin du cercle vertueux, l’aider à quitter le cercle vicieux et négatif de la vie. Lui montrer, étape par étape, grâce à des épreuves parfois farfelues, que les bases de sa vie, ses fondations sont bonnes, que c’est sa manière de les regarder et de les exploiter qui ne convient pas.

Qui n’a jamais rêvé de savoir jouer correctement les cartes que l’on a en main? C’est ce que va faire Camille. Et avec succès!

Mon avis

Moi, la bisounours de la vie que j’ai décidé d’être en 2017, j’ai été percutée en plein cœur par ce roman! Pfiou qu’est-ce-qu’il m’a fait du bien! Il a posé des mots sur ce que je pensais, sur la direction que je veux donner à ma vie en 2017, sur le regard que je veux poser sur mon quotidien. Ce n’est certes qu’un roman, mais il fait du bien et c’est ce dont j’avais besoin!

Je me suis dit plusieurs fois: Mais, c’est moi qui ai écrit ça! Ça me parle tellement! C’est tout moi! Oui, c’est moi!

Alors non, Christophe Michalak ne sonnera pas chez moi demain matin, non je ne vais ma plaquer mon boulot de prof des écoles pour créer ma marque de chocolat (bah quoi?) mais oui j’ai ouvert mon blog et j’essaie de faire en sorte qu’à mon petit niveau cela fonctionne, oui j’essaie de perdre du poids et pour le moment ça fonctionne, oui j’ai décidé de prendre du temps pour moi et je le fais, oui j’ai décidé de lister chaque jour au moins 3 choses positives de ma journée et finalement j’en trouve toujours plus.

NON je n’ai pas attendu ce roman pour chercher la direction du cercle vertueux mais OUI il m’a fait du bien et OUI je le conseille à tous ceux qui comme moi ont envie de se faire du bien, juste pour le plaisir de se faire du bien!

3 Comments

  • Celine V 14 mars 2017 at 23 h 17 min

    Bon ok c’est bon je vais aller me le prendre à la médiathèque!Je veux de la positive attitude!^^

    Reply
  • Valou 6 août 2017 at 13 h 33 min

    J’ai adoré….une vraie remise en question sur certaines choses, je le conseille les filles!

    Reply
    • migakalou 8 août 2017 at 22 h 22 min

      Il m’a pas mal remuée aussi. Il ouvre les yeux

      Reply

Leave a Comment