La relaxation et la méditation pour les enfants

Depuis que je suis maîtresse et d’autant plus depuis que je suis maman, c’est un sujet qui m’intéresse. Notre mode de vie est trop speed, à peine sortis du lit que nous courrons déjà après le temps et ce, jusqu’au coucher. Cela vaut pour nous adultes, mais finalement, nous l’imposons à nos enfants: Dépêche-toi, vite, c’est l’heure, on va être en retard, hop, dans 5 min c’est le bain, quoi?! Déjà 20h?! Hop hop hop le pyjama! Bref la course!

Sauf qu’il n’est pas rare de voir des petits loups, bien trop jeunes et déjà stressés, déjà bouffés par la vie qui les aspire par son rythme infernal. Avec mes élèves, on a trouvé un temps, après le repas et la pause méridienne, de 15 min, qui n’appartient qu’à eux. Chacun a son petit coussin (en CM1 oui oui), s’installe où il le souhaite et nous avons notre moment de relaxation, de méditation. Et ça nous fait le plus grand bien, autant à eux qu’à moi car c’est une vrai pause où nous ne pensons à rien d’autre qu’à nous même et nos ressentis. On n’a pas besoin de parler, ni d’en parler. C’est un moment à nous et pour nous et chacun apprécie cet instant à sa juste valeur.

Ces 15 minutes sont très attendues et elles permettent aux élèves d’être beaucoup plus disponibles l’après-midi.

Souvent, pour cette bulle, je fonctionne avec l’ouvrage Calme et attentif comme une grenouille, je l’apprécie car il rend les élèves actifs de leur temps de méditation.

J’ai donc creusé un peu cette pratique (et je suis toujours en train) et je l’applique maintenant à moi-même, notamment le soir où j’avais toujours du mal à m’endormir car toujours mille chose en tête. A présent, cela va un peu mieux car j’applique quelques exercices de respiration qui m’aident à faire le vide dans ma tête et à trouver un sommeil léger.

Petit Chat, vous le savez, n’a aucun mal pour s’endormir ni pour dormir d’ailleurs. Pourtant, lui comme tous les autres enfants que je connais, subit le rythme effréné qu’on lui impose. Et s’il est en général toujours de bonne humeur, les siestes énormes des jours off et l’épuisement qu’il ressent à l’arrivée des vacances sont bien la preuve que ce rythme est dur pour un petitou comme ça.

Et il y a quelques jours, je suis tombée sur une pépite comme on dit, encore une fois, éditée chez Gautier Langereau (je ne tombe que sur des merveilles chez eux).

Il s’agit de La petite éléphante qui veut s’endormir de Carl-Johan Forssén Ehrlin qui fait suite à son premier ouvrage: Le lapin qui veut s’endormir. Il s’agit d’un conte de relaxation qui, à l’aide d’Hélène, une petite éléphante, aide l’enfant a voyager tout doucement vers un sommeil doux et profond.

C’est un voyage par étape, dans lequel l’enfant fait partie intégrante de l’histoire puisqu’il y est nommé, et dans laquelle il est appelé à se détendre petit à petit, dans lequel on lui propose de se laisser aller au sommeil, à la fatigue. Hélène est bien fatiguée elle, sa maman lui propose d’aller jusqu’à l’endroit où elle adore dormir. L’enfant qui écoute l’histoire et l’éléphante y vont donc ensemble. Le chemin est si beau, si moelleux, qu’il est possible qu’Hélène, ou l’enfant, ou les deux, s’y endorment avant d’arriver à destination, mais ce n’est pas grave, car c’est agréable de s’endormir, de se laisser aller au sommeil; les rêves y sont doux.

J’ai trouvé ce conte vraiment super bien construit, Petit chat s’est détendu au fur et à mesure de la lecture, bercé par les mots. Il bâillait en même temps que moi, s’accrochait pour entendre la fin, mais ça semblait dur ^^ Et j’avoue que pour moi aussi. Je me suis sentie vraiment détendue à la fin de l’histoire, un petit somme ne m’aurait pas dérangé!

C’est un réel coup de cœur que je vous partage là. Je ne parlerais pas de conte miracle pour endormir les enfants, je n’en sais rien pour ma part, loulou n’ayant pas de soucis de ce côté là, mais d’un réel voyage vers la détente et des mots qui nous bercent vers un sommeil agréable, c’est très plaisant!

Vous connaissez ces ouvrages? Vous les pratiquez? Qu’en pensez vous?

4 Comments

  • Mélodie 9 mars 2017 at 3 h 46 min

    C’est une très bonne idée pour tes élèves je trouve. Et ça devrait se faire beaucoup plus.

    Je vais me pencher sur les deux livres que tu viens de citer car mon Crapaud ne dort vraiment pas bien, c’est une pile électrique. Et malheureusement, comme tu le dis si bien cela est dû à nos rythmes de vie …
    Merci pour ce partage

    Reply
    • migakalou 9 mars 2017 at 22 h 08 min

      C’est très bénéfique pour les élèves je trouve, on le fait depuis un mois et j’en vois déjà les effets. Loulou a du mal à s’endormir ou c’est une fois endormi? Il se réveille?

      Reply
      • Mélodie 10 mars 2017 at 22 h 27 min

        Il ne s’endort qu’avec nous … Et se reveille la nuit …

        Reply

Leave a Comment