Une tradition landaise: le 1er Mai

Bonjour!

Certains le savent peut-ĂȘtre, je suis landaise. J’ai donc grandi selon quelques traditions bien de chez nous 🙂

Aujourd’hui, nous sommes le 1er mai et dans les Landes, le 1er Mai, il existe une bien belle tradition festive dont je vais vous parler dans cet article.

Un certain nombre d’habitants de ce dĂ©partement, ont, ce matin, eu la surprise de constater qu’un arbre, et plus prĂ©cisĂ©ment un pin, avait poussĂ© dans leur jardin, en bordure de clĂŽture. Et quel pin! Regardez un peu!

Alors, kézako?! Ils poussent vite et de façon étrange non?!

A la base, une fois par an (mais en rĂ©alitĂ© Ă  chaque grande occasion), les amis et/ou la famille viennent plus ou moins discrĂštement planter un pin (que l’on appelle mai) dans le jardin de la personne que l’on cĂ©lĂšbre: une naissance, un dĂ©part Ă  la retraire, un mariage, un anniversaire (18 ans, 20 ans, 30 ans…, toute occasion est bonne Ă  prendre!).

C’est l’occasion de faire la fĂȘte plusieurs fois! Pendant la prĂ©paration du mai dĂ©jĂ , qui se prĂ©pare sur toute une journĂ©e (voir deux):  il faut donc aller en forĂȘt couper l’arbre, puis le « peler » (on enlĂšve l’Ă©corce), prĂ©parer les fleurs et les guirlandes (en papier crĂ©pon), les couronnes puis la pancarte avec le ptit mot gentil de mise Ă  l’honneur. Il faut aussi aller prĂ©parer le trou dans le jardin de l’heureux Ă©lu. Une fois que tout est prĂȘt, il faut dĂ©corer le pin. Lorsqu’il est revĂȘtu de son plus beau costume, les organisateurs s’en vont mettre l’arbre en place de la maniĂšre la plus discrĂšte possible (pas facile hein!), le but Ă©tant qu’il ne dĂ©couvre sa surprise qu’au matin du 1er Mai! Cela vaut souvent des bonnes crises de rires et des situations loufoques!

Puis, les planteurs se font connaĂźtre auprĂšs de la personne qui a reçu le Mai, souvent autour d’un verre oĂč on lui raconte tous les bons moments que nous avons passĂ©s Ă  prĂ©parer son Mai. Puis, lorsqu’il le souhaite, il organise ensuite ce que l’on appelle une Mayade, un grand repas, qui sert Ă  fĂȘter le pourquoi du mai ET Ă  remercier ceux qui le lui ont plantĂ©.

Bref, vous l’aurez compris, cette tradition est avant tout une belle occasion de passer du temps en famille et entre amis et du bon temps. Pour se crĂ©er des souvenirs, pour rire et rire encore et toujours plus.

J’en ai eu un pour mes 18 ans, j’en garde un souvenir inoubliable! J’en ai prĂ©parĂ© et plantĂ© quelques uns et c’est toujours les rires Ă  n’en plus finir qui restent en mĂ©moire !

Selon les familles ou les groupes d’amis, les zones des landes aussi, la tradition est adaptĂ©e, certains le plante en journĂ©e, en prĂ©sence de l’hĂŽte, d’autres la nuit Ă  la frontale (ce que je prĂ©fĂšre), certains envoient une carte postale pour se faire connaitre, d’autres non. Mais le principe gĂ©nĂ©ral reste le mĂȘme : s’amuser, cĂ©lĂ©brer un proche et faire la fĂȘte ! Les landais des fĂȘtards ?! Si peu!

Vous connaissiez cette tradition? Vous y avez déjà participé?

2 Comments

  • MĂ©lodie 1 mai 2017 at 16 h 27 min

    Je ne connaissais pas donc merci j’ai appris quelQue chose 😊

    Reply
    • migakalou 3 mai 2017 at 14 h 51 min

      Ça vaut le coup d’Ɠil crois moi!

      Reply

Leave a Comment