Trouver sa place

Je une extra sensible c’est pas toujours évident.
Je pleure pour un rien, un film, quelqu’un qui pleure, une remarque même pas forcément méchante…. Une madeleine.
Sauf qu’en plus, ça me marque pour plusieurs jours (et nuits).
Ça me mine souvent le moral.

Jusqu’en juin, j’étais dans une petite école, de petite ville, avec des collègues en or, soudés, sur qui tu pouvais t’appuyer, avec qui tu pouvais parler, de tout et de rien, monter des projets. Certains sont même devenus de vrais amis.

Depuis septembre, je suis dans une GROSSE école. Et là…. Tout change.
Non pas qu’ils ne soient pas aussi sympa (enfin…certains) mais l’ambiance est beaucoup plus individualiste, perso, chacun pour sa pomme (en parlant poliment). Et même s’il y a de belles rencontres, j’ai énormément de mal à trouver ma place de jeune enseignante.

Les élèves sont géniaux et une fois la porte fermée, je m’éclate. Mais pour le reste…

J’adore mon métier et heureusement, à l’école, il représente 98% de mes journées mais les à côté me pèsent beaucoup, me poussent à me remettre en question sans cesse.

A croire que je ne sais pas trouver ma place dans un gros groupe, je ne sais pas comment agir, parler, me positionner et mon envie d’intégration et ma soif de projets sont souvent mal perçues.

Du coup, je me demande quelle image je renvoie, et même, qui je suis vraiment en tant qu’enseignante….

Pas facile hein? Dire qu’on apprend à nos élèves à se sentir bien dans leurs baskets et à se positionner dans un groupe….

1 Comment

Leave a Comment